Pages Navigation Menu

AOCTS: un nouvel appel au sujet du trafic d’êtres humains dans le Sinaï

Des hauteurs, son sanctuaire,

le Seigneur s’est penché

Du ciel, il regarde la terre

pour entendre la plainte des captifs

et libérer ceux qui devaient mourir

(Psaume 102 19-20)

 Nouvel appel des Ordinaires Catholiques de Terre Sainte au sujet du trafic d’êtres humains dans le Sinaï

Nous, chefs de l’église Catholique de Terre Sainte, continuons à en appeler au monde, dans notre profonde préoccupation pour le destin des demandeurs d’asile africains qui ont été kidnappés au cours de leur passage par le Sinaï. Le 20 mars 2012, nous avons fait écho à l’appel de notre Saint Père, le Pape Benoît XVI, pour mettre fin au drame de ces enlèvements, de ces tortures et de ce trafic d’êtres humains, qui sont nos frères et sœurs.

Au cours des derniers jours sont survenus des changements dramatiques dans la situation au Sinaï. Du fait du déploiement des troupes égyptiennes, à la suite des violents incidents à la frontière israélo-égyptienne, une opportunité s’est ouverte. Il faut en tirer parti pour mettre fin à ces pratiques, à cette plaie que sont les prisons et camps de torture dans le Sinaï. Jusqu’à maintenant, les autorités égyptiennes ont déclaré ne pas être en mesure d’agir contre cette zone de non-droit dans le Sinaï et contre les bandes de criminels qui s’attaquent aux demandeurs d’asile africains. Malgré la pression internationale grandissante, les responsables égyptiens ont expliqué à plusieurs reprises qu’astreinte aux restrictions des accords de Camp David de 1978 et à la démilitarisation de cette zone, l’Egypte ne peut entreprendre l’action nécessaire. Cette inaction du gouvernement central a laissé en place les camps de torture.

Nous appelons le gouvernement égyptien à agir maintenant. Ce récent déploiement de forces permet aux autorités de fermer ces camps et d’assurer que le trafic d’êtres humains soit arrêté. En ce moment même, il y a toujours des centaines de victimes (principalement d’Erythrée et du Soudan) retenus dans de tels camps au Sinaï. En ce moment même, ils sont torturés (suspendus, brûlés au fer rouge, électrocutés et violés systématiquement). Tout ceci a été documenté courageusement par des militants convaincus des droits de l’homme. En ce moment même, les familles des victimes paient les rançons qui leurs sont extorquées pour obtenir la libération des leurs.

Que le cri des opprimés soit entendu par ceux qui ont désormais l’opportunité de les libérer de leurs liens. Tandis que le mois du Ramadan s’achève, notre Dieu tout-puissant miséricordieux et plein de pitié bénira sûrement ceux qui entendent le cri de leur souffrance.

+ Fouad TWAL
Patriarche latin de Jérusalem
Président de l’Assemblée des Ordinaires

+ Michel SABBAH
Patriarche latin émérite de Jérusalem

Président Ep. Comm. Justice et Paix

+ Antonio FRANCO
Délégué Apostolique à Jérusalem et en Palestine
Nonce Apostolique pour Israël et Chypre

+ Giorgio LINGUA
Nonce Apostolique pour la Jordanie

+ Elias CHACOUR
Archevêque Melkite Catholique d’Akka
Vice-Président de l’Assemblée des Ordinaires

+ Yaser Al-AYYASH
Archevêque Melkite Catholique de Petra et Philadelphia

+ Boutros MOUALLEM
Archevêque émérite Melkite Catholique de Akka

+ Gregoire Pierre MELKI
Exarque Syrian Catholique de Jérusalem

+ Joseph Jules ZEREY
Vicaire Patriarcale Melkite de Jerusalem

+ Maroun LAHHAM
Latin Patriarchal Vicar for Jordan

+ Giacinto-Boulos MARCUZZO
Vicaire Patriarcal latin pour Israël

+ William SHOMALI
Vicaire Patriarcal latin pour Jérusalem, et Palestine

+ Kamal-Hanna BATHISH
Évêque latin auxiliaire émérite

+ Selim SAYEGH
Évêque latin auxiliaire émérite

Msgr Joseph KELEKIAN
Exarque Arménien Catholique de Jerusalem

Fr. Pierbattista PIZZABALLA, O.F.M.
Custode de Terre Sainte

Fr. David NEUHAUS, S.J.
Vicaire Patriarcal pour les Catholiques de langue hébréophone

Fr. Evencio HERRERA DIAZ, O.F.M.
Vicaire Patriarcal latin pour Cyprus

Fr. Raymond MOUSSALLI
Vicaire Patriarcal en Jordanie pour les Chaldéens

P. Pietro FELET, S.C.J.
Secretaire général