Pages Navigation Menu

AOCTS : Pourquoi les chrétiens sont encore pris pour cible ?

COMMUNIQUE : Suite aux actes de vandalisme qui ont touché l’abbaye de Latroun, les Ordinaires catholiques de Terre Sainte publient un communiqué dans lequel ils s’interrogent : « Que se passe-t-il dans la société israélienne d’aujourd’hui pour que les chrétiens soient les boucs émissaires et les cibles de tels actes de violence? »

Jérusalem, 4 septembre 2012

Pourquoi les chrétiens sont encore pris pour cible ?

La communauté chrétienne s’est réveillée ce matin, mardi 4 septembre 2012, en découvrant avec horreur qu’une fois encore elle était la cible de puissances haineuses au sein de la société israélienne.  Aux premières heures du matin, la porte du monastère trappiste de Latroun a brûlé et des graffiti anti-chrétiens ont été taggés sur les murs.

Les moines de Latroun ont dédié leur vie à la prière et au labeur. Le monastère est visité par des centaines d’israéliens juifs chaque semaine et ils sont reçus avec charité et chaleur par les moines.  Un certain nombre de moines ont appris l’hébreu et encouragent la compréhension mutuelle et la réconciliation entre juifs et chrétiens, selon les enseignements de l’Eglise Catholique.

Malheureusement, ce qui s’est passé à Latroun n’est que la suite d’une longue série d’attaques  contre les chrétiens et leurs lieux de culte.  Que se passe-t-il dans la société israélienne d’aujourd’hui pour  que les chrétiens soient les boucs émissaires et les cibles de tels actes de violence? Ceux qui ont taggé leurs slogans haineux, ont exprimé leur colère face au démantèlement des colonies juives illégales en Cisjordanie. Mais pourquoi ont-ils décharger cette colère contre les chrétiens et les lieux de culte chrétiens?

Quel genre d’« enseignement du mépris » pour les chrétiens est communiqué dans leurs écoles et dans leurs maisons? Et pourquoi les coupables ne sont ni retrouvés ni traduits en justice?

Ce matin, les chrétiens en Israël se posent beaucoup de questions car ils pleurent et cherchent des consolations et des assurances. Le temps est venu pour les autorités d’agir pour mettre un terme à cette violence insensée et d’assurer un « enseignement du respect » dans les écoles pour tous ceux qui se réclament de cette terre.

Psaume 33 (34) : 12 – 14

Qui donc aime la vie et désire les jours où il verra le bonheur ?

Garde ta langue du mal et tes lèvres des paroles perfides.

Évite le mal, fais ce qui est bien, poursuis la paix, recherche-la.

+ Fouad TWAL
Patriarche latin de Jérusalem
Président de l’Assemblée des Ordinaires

+ Giorgio LINGUA
Nonce Apostolique pour la Jordanie

Mgr Waldemar Stanislaw SOMMERTAG
Conseiller de la Nonciature Apostolique

+ Michel SABBAH
Patriarche latin émérite de Jérusalem
Président Ep. Comm. Justice et Paix

+ Elias CHACOUR
Archevêque Melkite Catholique d’Akka
Vice-Président de l’Assemblée des Ordinaires

+ Yaser Al-AYYASH
Archevêque Melkite Catholique de Petra et Philadelphia

+ Moussa Al-HAGE
Archevêque maronite de Haïfa et de Terre Sainte
Vicaire Patriarcal maronite pour Jérusalem

+ Joseph SOUEIF
Archevêque maronite de Chypre

+ Boutros MOUALLEM
Archevêque émérite Melkite Catholique de Akka

+ Gregoire Pierre MELKI
Exarque Syrian Catholique de Jérusalem

+ Joseph Jules ZEREY
Vicaire Patriarcale Melkite de Jerusalem

+ Maroun LAHHAM
Latin Patriarchal Vicar for Jordan

+ Giacinto-Boulos MARCUZZO
Vicaire Patriarcal latin pour Israël

+ William SHOMALI
Vicaire Patriarcal latin pour Jérusalem, et Palestine

+ Kamal-Hanna BATHISH
Évêque latin auxiliaire émérite

+ Selim SAYEGH
Évêque latin auxiliaire émérite

Msgr Joseph KELEKIAN
Exarque Arménien Catholique de Jerusalem

Fr. Pierbattista PIZZABALLA, O.F.M.
Custode de Terre Sainte

Fr. David NEUHAUS, S.J.
Vicaire Patriarcal pour les Catholiques de langue hébréophone

Fr. Evencio HERRERA DIAZ, O.F.M.
Vicaire Patriarcal latin pour Cyprus

Fr. Raymond MOUSSALLI
Vicaire Patriarcal en Jordanie pour les Chaldéens

P. Pietro FELET, S.C.J.
Secretaire général