Pages Menu
Categories Menu

Posté on 1 Oct 2014 in Actualité du Moyen-Orient, Politique & Société

Réunion de crise des nonces apostoliques du Moyen Orient au Vatican

Réunion de crise des nonces apostoliques du Moyen Orient au Vatican

Nonces au VaticanCITE DU VATICAN – Une réunion importante est prévue au Vatican entre le 2 et le 4 octobre 2014. Elle rassemblera les nonces apostoliques du Vatican, le pape François et plusieurs hauts membres de la Curie et de la Secrétairerie d’Etat du Vatican.

Sept nonces apostoliques sont attendus le jeudi 2 octobre 2014 au Vatican. Ils viennent des pays marqués par la crise actuelle liée à l’émergence de l’Etat islamique (EI). Ils sont les représentants du Vatican en Terre Sainte (Israël et Palestine), en Egypte, en Syrie, en Turquie, en Jordanie et en Irak, au Liban, et en Iran.

Une rencontre est prévue avec le pape François, mais l’essentiel des échanges se dérouleront en présence du Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, du Mgr Becciu, Substitut, de Mgr Mamberti et Mgr Camilleri, respectivement Secrétaire et Sous-Secrétaire pour les Rapports avec les Etats. La présence des représentants du Saint Siège à New York et à Genève auprès de l’Organisation des Nations Unies montre aussi une volonté de la part de l’Eglise d’être au premier plan dans les réseaux diplomatiques qui s’activent pour trouver une issue à la crise.

Des rencontres avec les responsables de six grands dicastères laissent présager qu’au cœur des discussions, un bilan matériel et humain sera sans doute dressé pour tenter d’évaluer les pertes subies par les Chrétiens chassés en Irak et en Syrie. Une évaluation du nombre et de l’emplacement des Chrétiens qui sont restés et qui vivent sous la menace d’un assaut meurtrier de l’EI sera peut-être aussi établi précisément pour leur apporter le meilleur soutien possible.

C’est aussi le dialogue avec les musulmans et la prise en charge des migrants et des réfugiés qui devraient être évoqués.

A l’issue de cette réunion, les nonces seront chargés de renouveler le soutien du Saint Siège aux Chrétiens qui vivent en minorité, de chercher avec les responsables des Eglise locales les meilleurs solutions pour sortir de la crise, et éventuellement aussi se rendre auprès des gouvernements pour les appeler encore à rester forts face à la menace de l’islamisme et protéger coûte que coûte les quelques Chrétiens présents sur leurs terres depuis deux millénaires.

Pierre Loup de Raucourt