Pages Menu
Categories Menu

Posté on 8 Oct 2014 in Église, Synode

Lettre de Mgr Lahham à l’occasion du Synode pour la famille

Lettre de Mgr Lahham à l’occasion du Synode pour la famille

ML-Synode-300x155AMMAN – A l’occasion du début du Synode pour la famille, le vicaire patriarcal en Jordanie, Mgr Maroun Lahham, a adressé le 7 octobre 2014 aux fidèles en Jordanie une lettre dans laquelle il explique ce qu’est un Synode, en évoquant tout particulièrement le Synode pour la famille.

Chers amis,

Le Synode pour la famille a commencé à Rome, et il va poursuivre ses travaux pendant deux ans (octobre 2014 – octobre 2015). Etant donné l’importance du sujet que les évêques vont traiter, nous serons unis à eux par la prière et la pensée toute cette année durant. Je voudrais, comme je l’avais fait l’année dernière, partager avec vous quelques idées et intentions pour ce mois. Le but de ces idées est de vous aider dans votre vie spirituelle, et dans le travail pastoral, ainsi que dans la réflexion et la prière en union avec l’Eglise Universelle. Vous pouvez utiliser ces idées aussi dans les homélies, et dans les réunions des divers groupes de vos paroisses, comme que vous le trouverez le plus convenable.

Je commence avec les grandes lignes du Synode pour la famille. L’idée même du Synode est née suite au Concile Vatican II, en 1965. Ce sont des représentants des Eglises (entre 200 et 250 personnes), qui se réunissent une fois tous les trois ans, à Rome, pour discuter d’un sujet pendant trois semaines. A la fin, les évêques adressent leurs recommandations au Pape qui rédige ensuite une lettre adressée à l’Eglise Universelle concernant le sujet qui fut discuté. Parmi les sujets qui ont été discutés récemment, et qui nous concernent, il y eut « l’Eglise au Moyen Orient ». C’est le Pape Emérite, Benoît XVI, qui a écrit à l’époque une lettre qu’il a distribuée aux chefs des Eglises lors de sa visite au Liban en septembre 2012. Cette lettre fut ensuite distribuée largement dans nos diocèses.

Le Synode de cette année a deux caractéristiques : la première est le fait qu’il va durer plus d’un an. La deuxième est que de nombreux chrétiens ont été consultés avant son commencement, au moyen de questionnaires qui ont été distribués à toutes les églises. Pourquoi deux ans ? Pendant la première année (octobre 2014), les évêques vont discuter des sujets sur lesquels des réponses ont été apportées et envoyées à Rome. Sur cela nous revenons plus tard.

La deuxième année (octobre 2015), en revanche, sera consacrée aux idées, sujets et propositions que les évêques auront développés durant leur réunion. Cela passera aussi par des questions qui seront envoyées au Peuple de Dieu.

Le Patriarche Fouad Twal participe lui aussi aux travaux du Synode avec les autres Patriarches Catholiques d’Orient. Il va nous informer, dès son retour dans le pays, de tout ce qui fut discuté, et qui semble déjà obnubiler tout le monde, vu la sensibilité des sujets traités. Notre prière les accompagne tous et accompagne l’Eglise toute entière, pour la plus grande gloire de Dieu.

+ L’Evêque Maroun Lahham

Vicaire Patriarcal pour les latins en Jordanie

 

Source : Abouna.org