Pages Menu
Categories Menu

Posté on 26 Oct 2015 in Actualité locale, Diocèse, Église, Fêtes, Slide, Vie liturgique

Le diocèse fête sa Sainte Patronne, Notre Dame de Palestine

Le diocèse fête sa Sainte Patronne, Notre Dame de Palestine

 

DEIR RAFAT – Dimanche 25 Octobre, les catholiques du diocèse ont célébré Notre-Dame de Palestine; l’occasion de prier pour la paix en Terre-Sainte.

La fête de Notre-Dame de Palestine est un rendez-vous incontournable pour les chrétiens de Terre Sainte. Ils étaient ainsi près de 300 à s’être rendus comme chaque année au couvent des sœurs de Bethléem de Deir Rafat pour une messe solennelle animée par les séminaristes de Beit Jala.

La pluie n’a pas réussi à effacer les sourires des fidèles, moins nombreux que les années précédentes en raison du contexte actuel en Terre Sainte, mais heureux de se réunir pour fêter et implorer la Sainte Patronne du diocèse.

Cette journée a été aussi l’occasion de prier pour notre Patriarche, S.B. Fouad Twal, resté à Rome pour la fin du Synode sur la Famille. La Messe a été présidée dans l’église du couvent par Monseigneur Giacinto-Boulos Marcuzzo, vicaire patriarcal pour Israël, en présence de Mgr William Shomali, vicaire patriarcal pour Jérusalem et pour les territoires Palestiniens, Mgr Kamal Hanna Bathish, évêque auxiliaire et vicaire général émérite, du P. David Neuhaus, vicaire patriarcal pour les catholiques hébréophones d’Israël, Mgr Tom Burns, évêque du diocèse de Menevia, Pays de Galles, en pèlerinage actuellement avec une délégation anglaise de l’Ordre des Chevaliers du Saint Sépulcre de Jérusalem ainsi que des prêtres du Patriarcat.

Dans son homélie, Mgr Marcuzzo a rappelé l’importance de la Vierge Marie dans la vie des Palestiniens, citant l’exemple des deux saintes Palestiniennes canonisées cette année, Marie Alphonsine Ghattas et Mariam Baouardi.

La célébration a été suivie d’un moment de partage fraternel autour d’un repas préparé par les sœurs aidées par deux familles des environs, une famille juive et une famille musulmane, qui ont travaillé ensemble à faire de ce jour une véritable fête pour les chrétiens du Patriarcat.

Le sanctuaire marial de Deir Rafat, construit en 1927 à l’initiative de S.B. Luigi Barlassina, Patriarche latin de Jérusalem, est confié à la garde de la communauté française des sœurs de Bethléem. Notre Dame de Palestine, protectrice de la Terre Sainte est vénérée officiellement depuis 1933, date à laquelle le Saint siège reconnaît et approuve la fête.

Thomas Charrière


« Ô Marie Immaculée, (…) daignez accorder votre protection spéciale à votre patrie de la terre, y dissiper les ténèbres et l’erreur, pour que sur elle resplendisse le soleil de l’éternelle justice et que s’accomplisse la promesse, tombée des lèvres de votre divin Fils, de former un seul troupeau sous la conduite d’un seul pasteur. »

Extrait de la prière à N.D. de Palestine,
Composée en 1926 par S.B Luigi Barlassina,
Patriarche de Jérusalem


 

[pe2-gallery album= »http://picasaweb.google.com/data/feed/base/user/medialpj/albumid/6209952986379155585?alt=rss&hl=en_US&kind=photo » ]