Pages Menu
Categories Menu

Posté on 29 Fév 2016 in Lectures, S'informer

Guide pour des survivants de la torture

Guide pour des survivants de la torture

 

LECTURE – Le Docteur Diddy Mymin Kahn, un psychologue clinicien et un spécialiste des traumatismes, et Sœur Azezet Habtezghi Kidane, infirmière et conseillère pastorale, ont écrit ensemble un livre intitulé « Guide de rétablissement pour des survivants de la torture ».

Les deux auteurs sont co-fondateurs de Kuchinate, l’association des femmes réfugiées Africaines dans le sud de Tel Aviv. Elles ont travaillé ensemble de nombreuses années au sud de Tel Aviv avec des chercheurs d’asile Africains et elles ont aidé beaucoup de survivants de camps de torture dans le Sinaï. Le livre est le fruit de leur expertise professionnelle et d’années d’expérience.

azezet_diddyWalpurga Engelbrecht, le représentant en Israël du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, écrit dans la préface de ce livre : « Pendant la période de 2009 à 2012, plus de 41 000 personnes ont franchi la frontière entre Israël et l’Egypte illégalement avec l’aide de contrebandiers. Beaucoup d’entre eux sont passés à travers le Sinaï où ils ont été tenus en captivité jusqu’à ce que des proches soient capables de payer une rançon aux contrebandiers. Pendant leur période de captivité, beaucoup ont été soumis à des formes variées de torture et abusés, battus, continuellement enchainés, les yeux bandés pendant toute leur période de captivité, également des agressions sexuelles, incluant des viols répétés. Il est estimé que 7000 personne ont été exposées à différentes atrocités dans le Sinaï. En plus, beaucoup d’entre eux avaient échappé à la persécution dans leur pays d’origine, Erythrée et Soudan, où ils étaient exposés à des tracasseries, des mauvais traitements, des tortures et des arrestations ».

Docteur Mymin Kahn et Sœur Azezet, pour leur part, écrivent dans l’introduction : « Nous avons rencontré beaucoup d’hommes et de femmes très courageux qui ont survécu à la torture. Nous savons que pendant que vous souffriez de votre expérience , vous n’étiez pas capable de vous arrêter pour vous aider vous-même. Ce livre a été écrit pour vous parce que vous savez que beaucoup de gens qui ont souffert de la torture sont encore des survivants, essayant de gagner de l’argent et de refaire leur vie. La vie est dure et beaucoup de gens n’ont pas le temps d’avancer et d’être aidé pour eux-mêmes. Avec le temps des gens sont capables de guérir et d’abandonner ce qui les perturbe et de se débrouiller dans leurs vies. Nous espérons que ce livre pourra vous aider d’une certaine manière à vous aider vous-même ».

Ce livre est une lecture qui en vaut la peine pour tous car il rend plus réel le monde de ceux qui ont été victimes de la cruauté humaine. C’est notre responsabilité collective de mettre une fin à cette cruauté et ce livre nous motivera tous bien plus.

Ce livre est écrit en Anglais et en Tigrinye.

Ce livre peut être acheté au Kuchinate et au Vicariat Saint Jacques.

Source : Vicariat Saint Jacques pour les catholiques de langue hébraïque en Israël