Pages Menu
Categories Menu

Posté on 5 Oct 2016 in Diocèse, Fêtes, Nouvelles du diocèse, Slide, Vie liturgique

La fête de saint François d’Assise célébrée à Jérusalem et à Nazareth

La fête de saint François d’Assise célébrée à Jérusalem et à Nazareth

 

TERRE SAINTE – La fête de Saint François d’Assise a été célébrée mardi 4 octobre 2016 par la Custodie de Terre Sainte et de nombreux fidèles lors d’une messe solennelle en l’église Saint-Sauveur à Jérusalem. Une messe solennelle a également été célébrée ce même jour à Nazareth dans la basilique de l’Annonciation à Nazareth.

La messe a été présidée par le Très Révérend Martin Staszak, op, Prieur de la Communauté dominicaine du couvent de Saint-Etienne, et concélébrée par de nombreux prêtres dont, parmi eux, le père Francesco Patton, ofm, Custode de Terre Sainte, son Vicaire, le père Dobromir Jasztal et le curé de la paroisse de Jérusalem, le père Feras Hijazin.

Etaient également présents à la célébration Mgr Giuseppe Lazzarotto, Nonce apostolique en Israël et délégué à Jérusalem et en Palestine, Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin, Mgr Joseph Jules Zerey, Vicaire patriarcal melkite  à Jérusalem et Mgr Kamal Bathish.

La liturgie a commencé avec la procession des prêtres, franciscains ou d’autres communautés religieuses, et le chant des hymnes en latin.

Dans son homélie, le P. Martin Staszak est revenu sur la vie exemplaire et hors du commun de Saint François qui “n’avait rien d‘autre à offrir qu’une pauvreté absolue” et qui a vécu tout au long de son existence “entièrement remis dans les mains de Dieu”, cherchant toujours à “remonter à la Source”, à voir et trouver Dieu en tout.

“Saint François a vécu la mission de l’Eglise toute entière. Notre patrie ne se trouve pas sur terre. Notre origine et notre fin c’est Dieu, nous rappelle le Saint” continuait le père dominicain. “Par sa vie, Saint François a critiqué et corrigé l’Eglise. Aujourd’hui encore avec lui, nous nous demandons : quel est le fondement de notre vie et de notre manière d’agir?”

Selon la tradition, dans une ville où se trouvent une communauté franciscaine et une communauté dominicaine, un moine dominicain célèbre la fête de Saint François dans le couvent franciscain, et, vice-versa, un moine franciscain célèbre la fête de Saint Dominique dans le couvent dominicain. Les deux ordres ont été fondés en même temps et entretiennent une relation d’amitié très forte depuis l’époque de saint François et de saint Dominique.

A la fin de la messe, le père Francesco Patton a remercié le père Martin Staszak pour avoir présidé la messe et tous les évêques et les prêtres pour leur présence. Il a également remercié les consuls généraux de France, d’Italie, de Belgique et d’Espagne qui étaient présents pour la célébration.

A Nazareth, la célébration a réuni de nombreux fidèles dans la basilique de l’Annonciation pour une messe solennelle célébrée par Mgr Marcuzzo, vicaire en Israël, le père Bruno Varriano, ofm, gardien de la basilique et le père Amjad, curé de la paroisse de Nazareth. La messe a été célébrée près de la grotte où l’ange Gabriel apparut à Marie.

 

Jérusalem :

DSC_0178.jpgDSC_0181.jpgDSC_0204.jpgDSC_0209.jpgDSC_0211.jpgDSC_0215.jpgDSC_0216.jpgDSC_0218.jpgDSC_0219.jpgDSC_0225.jpgDSC_0235.jpgDSC_0238.jpgDSC_0251.jpgDSC_0259.jpgDSC_0276.jpgDSC_0281.jpgDSC_0295.jpgDSC_0298.jpgDSC_0307.jpgDSC_0308.jpgDSC_0323.jpgDSC_0331.jpgDSC_0344.jpgDSC_0346.jpgDSC_0350.jpgDSC_0351.jpgDSC_0356.jpgDSC_0369.jpgDSC_0416.jpgDSC_0449.jpg

Nazareth :

IMG_1899.jpgP1380457.JPGP1380460.JPGP1380463.JPGP1380468.JPGP1380469.JPGP1380473.JPGP1380481.JPGIMG_1903.JPG