Pages Menu
Categories Menu

Posté on 5 Déc 2016 in Année de la Miséricorde, Diocèse, Église, Nouvelles du diocèse, Slide, Vie liturgique, Vie spirituelle

La clôture de l’année jubilaire célébrée à Jérusalem

La clôture de l’année jubilaire célébrée à Jérusalem

 

GETHSEMANI – A l’occasion de la fin du jubilé de la Miséricorde, la Porte Sainte de la basilique de Gethsémani à Jérusalem a été fermée ce samedi 3 décembre 2016 à l’issue d’une messe solennelle présidée par Mgr Shomali, évêque de Jérusalem, et Mgr Lazzarotto, Nonce Apostolique en Israël. Retour sur une année spirituellement forte et très riche en initiatives.

Le dimanche 12 avril 2015, le Pape François annonçait la mise en place d’un Jubilé de la Miséricorde en pour l’année 2015-2016. Ce jubilé commença le 8 décembre 2015, jour de l’Immaculée Conception, et c’est lors d’une messe célébrée cinq jours plus tard que fut ouverte la Porte Sainte de la basilique de Gethsémani et que Mgr Fouad Twal, Patriarche latin, annonçait dans son homélie la volonté de l’Eglise d’être une Eglise de Miséricorde en invitant les fidèles à faire de cette année une occasion de conversion et de supplication pour « plus de miséricorde, plus de justice, plus de paix dans cette Terre Sainte, déchirée par la violence ».

L’Assemblée des Ordinaires Catholiques tout au long de cette année a invité les fidèles à participer à l’ouverture ou à passer les différentes Portes de la Miséricorde en Terre Sainte, à visiter les lieux saints en signe de pénitence pour tous les péchés contre la paix, la justice et la réconciliation au Moyen-Orient, et surtout, à ne pas oublier l’exercice des œuvres de Miséricorde corporelles et spirituelles comme la prière et la communion dans la foi où le don d’un peu de son temps aux personnes âgées, malades, porteuses d’handicap et même aux réfugiés.

Les « œuvres de Miséricorde » en Terre Sainte

Durant cette année de la Miséricorde, de multiples initiatives ont été menées dans ce sens. En Jordanie par exemple, le diocèse d’Amman, en coopération avec Caritas Jordanie, a ouvert le « Restaurant de la Miséricorde » pour servir gratuitement des repas chauds aux pauvres et aux nécessiteux. Depuis 2014 en effet, des réfugiés Irakiens ne cessent d’affluer vers la Jordanie. Le Patriarcat latin a grandement participé à leur intégration en ouvrant les portes de ses paroisses, de ses centres et de ses écoles, accueillant ainsi plus de 200 familles chrétiennes pour leur permettre de se reconstruire, afin de leur offrir des perspectives d’avenir. Le pape François lui-même a manifesté sa solidarité envers ces familles en leur offrant un « Jardin de la Miséricorde ». Une ferme durable produisant diverses denrées alimentaires permettant d’offrir des emplois à certains réfugiés. Ce Jubilé a aussi été l’occasion pour le pape François d’envoyer plus d’un millier de missionnaires de la Miséricorde à travers le monde en portant une attention toute particulière à la célébration du sacrement de réconciliation. Des soirées d’enseignements et de prières ont vu le jour et ont permis d’apporter une réponse concrète à la demande du Saint Père qui souhaitait que les Missionnaires envoyés soit des « prédicateurs convaincants de la Miséricorde ».

En Terre Sainte, une conférence interreligieuse intitulée « Miséricorde sans frontières : célébrer la Miséricorde de Dieu dans l’Hébraïsme, le Christianisme et l’Islam » a permis de réunir le temps d’une rencontre, le responsable islamique Qadi Iyad Zahalka, juge près le tribunal de la charia de Jérusalem, le Rabbin David Rosen ainsi que Mgr Shomali, Vicaire patriarcal à Jérusalem, instigateur principal de cette conférence.

Ce Jubilé de la Miséricorde s’est achevé à Jérusalem ce samedi 3 décembre par une messe solennelle dans la basilique de Gethsémani où de nombreux fidèles étaient réunis. A l’instar de l’ouverture de la porte Sainte, les fidèles ont suivi la Croix du Christ lors d’une procession autour du cloître, avant de se rassembler autour de la Porte Sainte et d’assister, en communion, à sa fermeture.

Vivien Laguette

Photos : © Patriarcat latin de Jérusalem, Vivien Laguette

DSC_0272.jpgDSC_0274.jpgDSC_0290.jpgDSC_0294.jpgDSC_0297.jpgDSC_0301.jpgDSC_0306.jpgDSC_0314.jpgDSC_0338.jpgDSC_0346.jpgDSC_0403.jpgDSC_0404.jpgDSC_0408.jpgDSC_0439.jpgDSC_0453.jpgDSC_0455.jpg