Pages Menu
Categories Menu

Posté on 5 Déc 2016 in Administrateur Apostolique, Année de la Miséricorde, Discours et interviews PbP, Slide

Mgr Pizzaballa : « La miséricorde est le langage que nous, chrétiens, avons à parler »

Mgr Pizzaballa : « La miséricorde est le langage que nous, chrétiens, avons à parler »

 

INTERVIEW – A l’occasion de la fin du Jubilé de la Miséricorde en Terre Sainte, marqué par les cérémonies de clôture des Portes Saintes de Jérusalem et de Nazareth respectivement les 3 et 8 décembre, Mgr Pizzaballa, Administrateur apostolique du Patriarcat latin, a été interviewé par Radio Vatican.

Mgr Pizzaballa a commencé par souligner que la Porte Sainte d’Anjara, en Jordanie, serait également fermée. Un lieu qui, avec Gethsémani et Nazareth, fait partie des lieux saints les plus importants de la Terre Sainte.

« Le sens de cette clôture est le même que dans le monde entier : il s’agit de marquer la clôture de l’Année jubilaire, mais aussi de rappeler à la communauté que vivre la miséricorde pour nous, chrétiens, n’est pas terminé, mais doit continuer, surtout ici en Terre Sainte où les divisions et la haine sont si évidentes – la miséricorde est la langue que nous, chrétiens, avons à parler », soulignait l’archevêque.

Mgr Pizzaballa a noté comment « l’Année Sainte de la Miséricorde n’a pas eu d’effets visibles au niveau macro, au niveau de la politique et des décisions de haut niveau, mais il y en a eu à un autre niveau, auprès des gens, dans les communautés, dans les écoles, par des rencontres et des dialogues entre Israéliens, Palestiniens, Juifs, Chrétiens et Musulmans ».

Source : Radio Vatican (anglais)

Traduction du Patriarcat latin

Photo : Entrée solennelle de Mgr Pizzaballa à Jérusalem le 21 septembre 2016 © LPJ, Mounir Hodaly.