Pages Menu
Categories Menu

Posté on 20 Jan 2017 in Actualité du Moyen-Orient, Administrateur Apostolique, Dialogues, Diocèse, Discours et interviews PbP, Nouvelles du diocèse, Politique & Société, Slide, Œcumenisme

Les Eglises de Jérusalem présentent leurs vœux de Noël aux Arméniens

Les Eglises de Jérusalem présentent leurs vœux de Noël aux Arméniens

 

JERUSALEM – Comme de coutume chaque année, les représentants des Eglises chrétiennes de Jérusalem se sont rendus au Patriarcat Arménien orthodoxe, au lendemain de leurs célébrations de Noël et de l’Epiphanie, pour présenter leurs vœux. Au coeur des échanges, a été longuement évoqué le drame actuel des chrétiens d’Orient.

 

La délégation, menée par l’Administrateur Apostolique du Patriarcat latin de Jérusalem, Mgr Pierbattista Pizzaballa, était composée des principaux Chefs des Eglises de Jérusalem et des prêtres qui les accompagnent. Anglicans, Luthériens, Ethiopiens, Coptes, Syriaques, Melkites, Grecs-orthodoxes et Catholiques latins se sont retrouvés au Patriarcat arménien dans une ambiance chaleureuse et fraternelle.

Mgr Pizzaballa a prononcé un court discours, au nom de toutes les Eglises, pour adresser à Sa Béatitude Mgr Manougian et à la communauté arménienne, ses meilleurs vœux pour Noël et la nouvelle année. « Nous, Eglises de Jérusalem, sommes ici pour témoigner au monde entier que ce que disent les Ecritures de Jésus ne relève pas du mythe ou de la légende, mais de l’histoire, d’une réalité que nous pouvons encore toucher chaque jour dans les Lieux Saints de notre Rédemption » soulignait l’archevêque, appelant les Eglises à la « compréhension mutuelle et à la coopération en cette période particulièrement difficile pour nos communautés chrétiennes respectives ».

Prenant la parole à son tour, le Patriarche Manougian a évoqué la situation douloureuse de la région et les « évènements dramatiques qui affectent les chrétiens d’Orient, notamment en Irak et en Syrie, où ils sont sujets à la violence et à la dispersion, et par conséquent à la dissémination de leur héritage ». Le Patriarche arménien n’a pas hésité à faire un parallèle entre le drame actuel des chrétiens d’Orient et le génocide arménien, relevant toutefois une différence majeure : « le génocide arménien a été planifié par l’Etat, tandis qu’en Irak et en Syrie, les Etats font tout ce qu’ils peuvent pour protéger leurs populations, avec l’aide d’Etats extérieurs. » Sa Béatitude a par ailleurs déploré la dispersion des fidèles qui quittent le Moyen-Orient, « ces enfants et petits-enfants qui peu à peu oublient leur langue maternelle, leur culture et leur héritage ». Il a salué « les efforts de l’Eglise Catholique dans la région pour soulager les souffrances des chrétiens ». Après avoir demandé la bénédiction de Dieu sur tous, il a terminé en faisant part de son espérance pour « un futur meilleur pour la région ».

Myriam Ambroselli

Photos : © Patriarcat latin de Jérusalem

DSC_0138.jpgDSC_0140.jpgDSC_0143.jpgDSC_0146.jpgDSC_0154.jpgDSC_0159.jpgDSC_0164.jpgDSC_0169.jpgDSC_0180.jpgDSC_0189.jpgDSC_0192.jpgDSC_0202.jpgDSC_0213.jpgDSC_0217.jpgDSC_0220.jpgDSC_0235.jpgDSC_0238.jpgDSC_0242.jpg