Pages Menu
Categories Menu

Posté on 13 Fév 2017 in Actualité locale, Politique & Société, Slide

Le Cardinal Woelki à Tabgha : « En ces temps de nationalisme croissant, nous avons besoin de réconciliation et de l’Evangile »

Le Cardinal Woelki à Tabgha : « En ces temps de nationalisme croissant, nous avons besoin de réconciliation et de l’Evangile »

 

TABGHA – Dimanche 12 février 2017, Son Eminence, le Cardinal Rainer Maria Woelki, archevêque de Cologne, a présidé la messe dans l’église de la Multiplication des pains et des poissons à Tabgha, pour célébrer la restauration de l’atrium de l’église détruit par un incendie criminel perpétré par des extrémistes juifs, le 18 juin 2015.

La messe a été concélébrée par Mgr Giuseppe Lazzarotto, Nonce en Israël, Mgr George Bacouni, archevêque melkite de Akka, Mgr Giacinto Boulos Marcuzzo, vicaire patriarcal en Israël, le père Nikodemus Schnabel, OSB, ex-administrateur de l’abbaye de la Dormition et du monastère de Tabgha, le père David Neuhaus, SJ, vicaire patriarcal pour les catholiques hébréophones, le père Dobromir Jasztal, vicaire de la Custodie de Terre Sainte et de nombreux prêtres. Etaient aussi présents à la cérémonie d’inauguration le Président israélien Reuven Rivlin ainsi que des chefs religieux musulmans, druzes et juifs.

Dans son homélie, le cardinal Woelki a souligné comment « en ces temps de nationalisme grandissant, nous avons besoin de réconciliation et d’une vie qui prend sa source dans l’Evangile ». Il a ajouté que « les puissants du monde entier carburent, aujourd’hui plus que jamais, aux idées nationalistes, leur offrant un cadre religieux. De cette manière, ils favorisent la discrimination et conduisent notamment les jeunes à la haine et la violence ».

« En tant que Chrétiens, nous sommes appelés à donner une forme concrète au Royaume et la Justice de Dieu à travers nos actes », a ajouté le Cardinal.

Le Président Reuven Rivlin a également pris la parole lors de la cérémonie pour remercier toutes les personnes impliquées dans les travaux de restauration : « Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont travaillé dur pour restaurer ce lieu, et à annoncer clairement que cette haine ne peut pas gagner. »

L’église de la Multiplication a été frappée par un incendie criminel le 18 juin 2015, incendie perpétré par un groupe extrémiste juif connu sous le nom de Price Tag. Un moine bénédictin âgé et un jeune volontaire allemand ont été intoxiqués et transportés à l’hôpital suite à l’inhalation de fumées. Ce n’était pas la première fois que l’église était attaquée. Le 27 avril 2014, de jeunes juifs extrémistes avaient profané des croix et un autel.

Les dégâts matériels provoqués par cet incendie s’élèvent à plus d’un million d’euros. Les autorités israéliennes ont contribué à hauteur de 370 000 euros et les moins bénédictins ont reçu autour de 900 000 euros de dons.

Saher Kawas

P1450099.JPGP1450100.JPGP1450101.JPGP1450106.JPGP1450115.JPGP1450124.JPGP1450128.JPGP1450131.JPGP1450134.JPGP1450170.JPGP1450181.JPGP1450191.JPGP1450198.JPGP1450201.JPGP1450180.jpgP1450190.jpg