Pages Menu
Categories Menu

Posté on 15 Fév 2017 in Administrateur Apostolique, Dialogues, Diocèse, Nouvelles du diocèse, Slide, Œcumenisme

Catholiques et Luthériens célèbrent l’unité lors d’une prière commune à Amman

Catholiques et Luthériens célèbrent l’unité lors d’une prière commune à Amman

 

AMMAN – Après Lund en Suède en octobre 2016, les Eglises catholiques et luthériennes se sont réunies pour une prière commune en faveur de l’unité à Amman. Une seconde prière est prévu le samedi 18 février 2017 en l’église Sainte Catherine à Bethléem.

Depuis des années, les chefs religieux de l’Eglise évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre Sainte et du Patriarcat latin de Jérusalem coopèrent et entretiennent un dialogue constant. A l’occasion de l’anniversaire de la Réforme, leur engagement réciproque en faveur de l’unité s’est manifesté lors d’une prière commune d’action de grâce à Amman, dans l’église luthérienne du Bon Pasteur, une cérémonie co-présidée par Mgr Pierbattista Pizzaballa, archevêque du Patriarcat latin et Munib Younan, évêque de l’Église évangélique luthérienne.

« L’œcuménisme ne vient pas seulement par le dialogue théologique, mais par l’amitié et la confiance » a assuré l’évêque luthérien lors de la prière.

Cette prière s’inscrit à la suite de l’événement historique qui a eu lieu à Lund, en Suède, le 31 octobre 2016, pour commémorer le 500ème anniversaire de la Réforme, mouvement ayant dissocié l’Eglise luthérienne de l’Eglise catholique.

Une vingtaine de chefs religieux représentant chaque Eglise – orthodoxes, anglicane, syrienne, etc. – étaient présents ce dimanche à l’instar de l’ambassadeur de l’archevêque du Vatican, Alberto Ortega Martin.

« La prière commune était un moment spirituel et de dévotion pour commémorer la Réforme, mais nous célébrions aussi l’unité dans la diversité », a déclaré Mounib Younan avant d’être suivi par Munter Isaac, pasteur associé à l’église luthérienne de Noël à Bethléem : « Ce qui s’est passé à Lund devrait avoir lieu à tous les niveaux. L’unité n’est pas simplement entre les chefs des Eglises. […] Nous espérons que d’autres initiatives auront lieu à des niveaux plus modestes – dans les villes et les villages. »

Mgr Pizzaballa a également pris la parole invitant les Eglises de Jérusalem à « persévérer » sur le chemin de l’unité  : « Lorsque règne la division, nous ne portons pas le fruit que Jésus nous appelle à porter. »

Pour préparer cette prière, un livret de 100 pages intitulé « Du conflit à la communion » a été traduit en arabe et distribué.

A l’issue de cette rencontre, Catholiques et Luthériens se sont mis d’accord, à travers un communiqué commun, sur plusieurs points : toujours partir de la perspective de l’unité et non de celle de la division, se laisser transformer continuellement par la rencontre avec l’autre et par le témoignage mutuel de la foi, construire une unité visible par tous, et enfin que les deux Eglises redécouvrent, ensemble, la puissance de l’évangile de Jésus-Christ pour pouvoir ensuite, toujours ensemble, témoigner de la Miséricorde de Dieu au monde.

Une seconde prière commune est prévue le samedi 18 février 2017 en l’église catholique de Sainte Catherine à Bethléem.

Vivien Laguette avec www.elcjhl.org

Photo de couverture : © Ben Gray/ELCJHL

16586994_1329479260408470_7479880621380423878_o.jpg16601741_1329458410410555_6652638972745613571_o.jpg16587084_1329458910410505_860084448325845030_o.jpg16716169_1329458543743875_5338592042508603527_o.jpg16601693_1329457837077279_7268883246609589760_o.jpg16665727_1329474223742307_1689801043558382808_o.jpg16716139_1329466193743110_3583959834760272240_o.jpg16707354_1329471997075863_415480446183685217_o.jpg16716158_1329472860409110_5215889424133193923_o.jpg