Pages Menu
Categories Menu

Posté on 15 Fév 2017 in Actualité du Moyen-Orient, Diocèse, Nouvelles du diocèse, Politique & Société, Slide

Les évêques latins des régions arabes (CELRA) réunis en Jordanie

Les évêques latins des régions arabes (CELRA) réunis en Jordanie

 

JORDANIE – La Conférence Episcopale Latine pour les Régions Arabes (CELRA) s’est réunie en Jordanie du lundi 13 février jusqu’au 15 février 2017. L’occasion pour chaque évêque et vicaire de partager sur les défis propres à chacun dans la région et d’unifier leur travail.

La rencontre annuelle des évêques latins d’Irak, du Liban, de Syrie, de Jordanie, d’Israël, de Palestine, de Chypre, d’Egypte, de Djibouti, de Somalie, du Yémen et de la Péninsule Arabique s’est tenue à la Maison de la Visitation des Sœurs du Rosaire à Dabouq (Amman-Fuheis), en Jordanie.

Etaient présents pour cette rencontre, les évêques et vicaires du Patriarcat latin, Mgr Pizzaballa, Administrateur Apostolique, Mgr Shomali, Vicaire en Jordanie, Mgr Marcuzzo, Vicaire en Israël, le père David Neuhaus, Vicaire pour les catholiques de langue hébraïque et délégué épiscopal pour la pastorale des migrants, le père Kraj, Vicaire à chypre, Mgr Cesar Essayan du Liban, Mgr Hinder des Emirats Arabes Unis, Mgr Adel Zaki d’Egypte, Mgr Sleiman d’Irak et Mgr Abu Khazen de Syrie. Deux nonces apostoliques ont aussi participé aux réunions, Mgr Lazzarotto, nonce apostolique en Israël et délégué pour Jérusalem et les Territoires palestiniens et président ad-intérim de la CELRA depuis le départ à la retraite du Patriarche Twal, et Mgr Ortega, nonce apostolique d’Irak et de Jordanie, pays hôte de la rencontre.

Lors de ces trois jours, les évêques et vicaires ont pu revenir, lors de différents tours de table, sur la situation socio-politique et pastorale de chacun des pays de la région. Parmi les témoignages, les récits poignants de Mgr Sleiman d’Irak et de Mgr Abu Khazen de Syrie (résident à Alep), ou encore celui de Mgr Adel Zaki d’Egypte. Mgr Paul Hinder des Emirats Arabes Unis, dont la juridiction couvre également le Yémen, a évoqué quant à lui les défis apportés par l’immense communauté de migrants venus d’Asie et d’Afrique accueillie sur son territoire, et ses inquiétudes pour la petite communauté chrétienne restée au Yémen malgré la guerre.

Le prof. Ishaq Sahhar, de l’Université de Bethléem, a été invité à parler et a évoqué l’utilité de susciter dans certains pays, surtout dans les pays du Golf et aux Emirats Arabes Unis, des « Amis de l’Université de Bethléem », spécialement auprès des fidèles arabes aisés,  pour continuer à soutenir le développement de l’établissement.

En l’absence de patriarche latin, celui-ci cumulant d’ordinaire la charge de président de la CELRA, les évêques ont élu vice-président Mgr Pizzaballa. La rencontre fut également l’occasion d’une relecture approfondie des statuts et règlements de la CELRA établis cinquante ans plus tôt avant de les envoyer à Rome. Les évêques ont ensuite approuvé les textes liturgiques officiels en langue arabe du rite du mariage et du nouveau missel d’autel destinés également à être envoyé à Rome pour approbation finale.

Ces trois jours de travail se sont conclus à la Nonciature à Amman, où les évêques et vicaires ont été accueillis par Mgr Ortega autour d’un déjeuner. L’occasion de célébrer les 50 ans d’ordination de Mgr Lazzarotto et de Mgr Hinder et d’admirer les nouveaux vitraux de la chapelle de la Nonciature, oeuvre du P. Radaelli, scj.

La prochaine rencontre est prévue pour fin janvier – début février 2018, très probablement en Egypte.

Myriam Ambroselli

IMG_6385.JPGIMG_6392.JPGIMG_6401.JPGIMG_6410.JPGIMG_6412.JPGIMG_6417.JPGIMG_6428.JPGIMG_6430.JPGP1450247.JPGP1450255.JPG